05/11/11 16H30 : Manif d’appui au mouvement étudiant chilien

Samedi 05 novembre
Place de la Sorbonne, de 16:30 a 18:30. facebook.

l’Assemblée citoyenne des Chiliens à Paris appelle à manifester en écho a l’appel de la CONFECH à la mobilisation au Chili :
-Sábado 5 de noviembre : gran jornada de manifestación ciudadana y familiar con todos los actores y sectores sociales
-Martes 8 de noviembre : gran movilización nacional centrada en Valparaíso para presionar al Parlamento y las bancadas políticas.

La CONFECH llamó al Congreso a “detener la violencia contra los estudiantes ordenando desalojos y ejerciendo otras represalias”.

También reiteró el rechazo al proyecto del Presupuesto 2012, “ya que en ningún caso responde a las demandas estudiantiles y sociales, sino que todo lo contrario, ya que se avanza a una agenda privatizadora”.

Además pidió la “libertad y respeto a los compañeros que han sido procesados bajo circunstancias inusuales”, dando como ejemplo los casos de David Silva, Víctor García y Manuel Villagrán, de la Universidad Católica de Temuco, “quienes han sido víctimas de montajes y se encuentran en este momento privados de libertad”.

Sintesis prensa : Antonieta.


CHILI : La CONFECH appelle à manifester les 5 et 8 novembre

La CONFECH (Confédération des Etudiants du Chili) appelle tous les mouvements étudiants et associations à maintenir la mobilisation pour l’Education gratuite « D’abord, le samedi 5 novembre, une grande journée de manifestation citoyenne et familiale avec l’ensemble des acteurs et secteurs de la société, mais aussi le 8 novembre, une grande mobilisation nationale à Valparaiso pour faire pression sur le Parlement et les groupes parlementaires ».

La CONFECH appelle le Congrès à « contenir la répression exercée sur les étudiants : expulsions et autres représailles ».

Elle réaffirme le refus du projet de Budget 2012 inférieur aux années précédents, « qui non seulement ne répond pas aux revendications des étudiants et des associations, mais en est contradictoire puisqu’il propose un agenda de privatisation» des établissements de l’éducation.

De plus elle demande « la liberté et le respect de ses camarades qui subissent des préjudices sans précédents », comme ce fut le cas pour David Silva, Víctor García et Manuel Villagrán de l’Université Catholique de Temuco, « victimes de montages [de la police, l’accusant de possession de bombes incendiaires] et qui se trouvent encore en ce moment privés de liberté ».

Synthèse presse : Antonieta.

Publicités

A propos asambleachilefrancia

Asamblea Ciudadana de Chilen@s en Francia
Cet article, publié dans Eventos / Evenements, Manifestaciones / Manifestations, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s